Leonard Cohen, 81 ans de spleen en 31 chansons

Lundi, Leonard Cohen a fêté ses 81 ans. Toujours vaillant (ceux qui ont assisté à un de ses récents concerts peuvent en témoigner), il est présent sur disque depuis 1967 et le sublime « Songs of Leonard Cohen ». Trop influencé par la chanson française pour les Américains et trop folk pour les Français, le Canadien trouvera tout de même sa place dans la musique. Depuis, ce sont 13 albums studios (le plus récent, « Popular Problems », est sorti l’année dernière), une collaboration avec le musicien Philip Glass et huit albums live qu’il a livrés à sa (grande) communauté de fans fidèles.

Des chansons mais aussi des textes. Car le Montréalais est un parolier d’exception et on l’on retrouve sa prose dans des recueils de poésie (le premier date de 1956) et des romans (dès 1963). Avec en toile de fond permanente l’amour, la religion et la dépression: homme à femmes, il est aussi un « dépressif chronique » toujours en quête de spiritualité.

Poète sans le sou, chanteur à succès puis ruiné, un temps moine bouddhiste, il avait redonné de la voix (de plus en plus grave) en 2001 après presque 10 ans d’absence. Retour sur sa longue carrière en 31 chansons.

 

Vincent Schmitz

(publié sur 7sur7.be le 26 septembre 2015)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s